home
back

Portail de tunnel en carton mousse

Tunnel_00
Clic sur le plan pour l'agrandir.

Avant de passer à la réalisation du portail, il faut d'abord en dessiner les plans.
Pour cela, je me base sur les normes
NEM 102, NEM 103, NEM 105
comme définies par le MOROP. (voir Liens)

Notez, dans le dessin des pierres de la voûte, un  trait rouge à 3mm du gabarit intérieur.

Ce trait représente l'épaisseur de la voûte.





Tunnel_01

A partir de ce plan, il est facile de réaliser un modèle en carton qui servira à valider ses dimensions sur le réseau.


Tunnel_01_B

Un petit test pour vérifier le libre passage du train à travers le portail.

Pour ce test, j'utilise évidemment les véhicules les plus encombrants censés circuler dans cette partie du réseau (site industriel de la mine).


Tunnel_02

Après cette validation, je calque et découpe les supports du portail dans du C.P. de 8mm.

Pour cette découpe, j'agrandis le gabarit de passage de 3mm par rapport à la découpe de la façade.
Cela correspondra à l'épaisseur de la voûte intérieure du tunnel réalisée en carton mousse de 3mm.

Notez les différents types de lames utilisés :
 - la lame de gauche pour le chantournage
 - la lame de droite pour les découpes droites.


Tunnel_02_B

Voici les différentes pièces qui composeront le support.

Après la découpe des deux faces en C.P. il faut maintenant les fixer entre-elles à l'aide de ces 4 espaceurs réalisés en latte sapin de 1cm x 1cm.


Tunnel_03

Voici le support du portail prêt à recevoir son habillage en carton mousse..


Tunnel_04

Pour réaliser la façade et la voûte intérieure du tunnel, j'utilise du carton mousse de 10 et 3mm d'épaisseur.
Le mur latéral de soutènement sera aussi réalisé en 3mm.

Après avoir découpé ces trois pièces à leurs dimensions, je pèle une face de manière à y faire apparaître la mousse.

On peut éxécuter cette opération par différents moyens, j'ai opté pour le décapeur thermique, d'autres préfèreront le fer à repasser.





Tunnel_06

Pour graver horizontalement ces différentes pièces, j'utilise deux lattes marquées aux épaisseurs des blocs à réaliser.
Ces lattes sont visibles de part et d'autre de la pièce à graver.
Notez les différentes hauteurs des pierres qui vont dans ce cas de 3 à 6mm.
Il suffit maintenant de tracer au cutter les lignes qui figureront les joints horizontaux.

Vous voyez ici la pièce qui servira à représenter la voûte du tunnel.


Tunnel_07

Pour la gravure verticale, je me suis fabriqué des petits outils de dimensions équivalentes aux différentes hauteurs des pierres.

Ces outils sont réalisés en laiton de 1mm d'épaisseur affûtés à leur extrémité.



Tunnel_08

Voici la réalisation de cette gravure verticale.

A ce propos, si on utilise ça et là un outil moins tranchant, la mousse se déchire légèrement lors de la découpe. Cela donne, après peinture, un aspect "délabré" aux bords des pierres.


Tunnel_09

Lorsque la gravure est terminée, il faut maintenant peindre ces pièces.
Pour cela, j'applique tout d'abord une couche primer de peinture acrylique "batiment" disponible dans tous les magasins de peinture.
Sans cette couche, la peinture finale TAMIYA acrylique n'adhèrerait pas à la mousse.

Voici la façade du tunnel après cette opération.

Notez l'aspect irrégulier du relief des pierres ainsi représentées. Cela est obtenu en martelant légèrement la mousse avec le manche d'un tournevis. Plus vous insistez sur cette opération, plus le résultat parraîtra délabré.


Tunnel_10

Voici les différentes pièces qui constitueront le portail du tunnel et sa voûte.

Notez les deux pièces hachurées, elles serviront à maintenir la voûte durant le collage.
Ces deux pièces sont réalisées à la dimension de la découpe de la façade (visible en bas à gauche), en carton mousse de 3mm.


Tunnel_11

Il faut maintenant vérifier la bonne dimension de chacune des pièces avant de coller.


Tunnel_12

Après collage, une seconde couche de peinture est passée à l'aérographe.

Ici, j'ai utilisé la TAMIYA XF-55 diluée à 50%.

Notez l'aspect "délabré"et l'irrégularité des joints entre les pierres.

Voyez aussi sur la gauche, la fixation du mur latéral de soutènement.


Tunnel_13

Un lavis de gouache TALENS 718 "gris chaud" est ensuite effectué pour accentuer l'effet mat de la pierre granuleuse.

Pour cette opération, diluer fortement la gouache,(consistance de l'eau) étaler généreusement le mélange à l'aide d'un pinceau et après quelques secondes, essuyer à l'aide d'un papier "essuie tout".
Si vous avez de grandes surfaces à traiter, effectuez cette opération en plusieures étapes pour éviter le séchage complet de la gouache.



Tunnel_14

Après quoi, j'effectue un léger "dry brusch" de gouache TALENS 416 "Sepia" sur la partie supérieure de la façade de manière à y représenter les traces de fumée et de suie laissées par le passage des locos vapeur.

J'avoue que le le résultat ne répond pas à mes attentes et je pense avoir beaucoup à apprendre en matière de décor.

Toutefois, pour une "première", ça me plait!

Notez aussi la gravure de la voûte intérieure qui est d'un très bel effet.


Tunnel_15

Voici le portail en place sur le réseau.

Encore un bon apprentissage des techniques de patine, un peu de végétation ça et là dans les joints et ce sera . . . . j'aime bien!
home
back