home back

La Scierie



scierie_entete


Cette réalisation s'inspire des anciennes scieries appelées "haut-fer" telles qu'elles étaient construites fin 19° et début du 20° siècle.
Il en existe encore en activité dans quelques région de France comme le Jura et la Lorraine.

Voici un exemple de ces installations : "Le haut-fer de Mandray" en Lorraine.

lancoir
Cette image est la propriété su site www.tourisme-lorraine.fr


D'autre part, voici une petite vidéo qui vous montre le fonctionnement à la scierie du Lançoir dans les Vosges (France).
haut-fer du Lançoir




1 - Structure du bâtiment


Voici un dessin qui représente la scierie et en donne quelques dimensions :
Largeur : 130 mm
Pilastres : 42 mm
Charpente : 50 mm
Profondeur : 220 mm
Roue à aubes : 50 x 20 mm

Vous y trouvez aussi la dénomination des différentes pièces composant une ferme (charpente).

Comme les installations originales, elle sera construite tout en bois et pilastres en pierre.

Ici, le haut-fer est actionné par une roue à aubes dite "au fil de l'eau" c'est à dire que l'eau entraine la roue en passant par dessous.
Par opposition aux roues dites "par dessus" ou l'eau est amenée dans un chenal ou une canalisation par dessus la roue et chute dans celle-ci.
scierie_00



La base de cette réalisation est une feuille de plasticarte  d'épaisseur 2 mm et de dimensions
130 x 220 mm.

Le système de vantellerie vu ici sera décrit dans une page dédiée.
scierie_01



Les pilastres en pierre seront représentées par les piliers extraits du kit BUSCH 6016.

J'en découpe la dalle supérieure afin de récupérer les seuls piliers.
scierie_02



En assemblant deux de ces piliers, j'obtiens ainsi des pilastres de hauteur suffisante à mes besoins.

Les assemblages ainsi réalisés sont recoupés à 42 mm.
scierie_03



Les pilastres sont peintes avec Humbrol 27 et patinées à la gouache "gris chaud".

scierie_04



Après peinture, les pilastres sont collées aux 4 coins de la base et en son milieu à l'aide de colle pour maquettes plastiques.

scierie_05



Vient ensuite la mise en place du sol de la scierie.
Le support du sol sera composé de lattes en bois de section carrée de 3 x 3 mm.
Ces lattes sont collées sur la base à l'aide de colle cyanoacrylate gel.
Seront aussi mis en place les rails sur lesquels circuleront le chariot de sciage (H0) et le chariot de transport des grumes (H0e).
scierie_06



Voici la base ainsi équipée de ses rails et des lattes de support du plancher.
scierie_07



Les lattes figurant le plancher sont de dimension
5 x 0.5 mm collées à la colle vinylique (colle à bois).
scierie_08



Vous voyez ici le plancher en cours de réalisation.

Notez le massicot "maison" destiné à la coupure des lattes de bois.
Vous trouverez les détails de sa réalisation sur la page
massicot_bois.html
scierie_09



Notez que les lattes qui prennent place entre les rails sont collées sur une épaisseur de 1 mm afin d'apparaître à la même hauteur que le reste du plancher.
scierie_10c


2 - Fermes (ou fermettes) de la charpente




Vient ensuite la construction de la ferme (charpente) réalisée en lattes de :
3 x 3 mm pour les entraits
3 x 2 mm pour les poinçons, arbalétriers et contre-fiches.







Les entraits sont de longueur 230 mm
Le poinçon de hauteur 45 mm scié en pointe.
Les Arbalétriers dépassent de 10 mm des entraits
Les contre fiches sont coupées en place
scierie_11a
scierie_11b



Voici les 3 fermes ainsi réalisées en attente d'installation sur leur pilastres respectives.
scierie_12



Installation de la ferme centrale collée à la colle cyanoacrylate gel sur les pilastres.

Sont ensuite mis en place les 2 supports verticaux du haut-fer de dimension 3 x 2 mm.
scierie_13


3 - Chariot de sciage, haut-fer et Chariot de transport des grumes


Le chariot de sciage, destiné à porter la grume en cours de sciage, est réalisé en lattes de bois de 3 x 3 mm.
Ses dimensions sont de 130 mm x 14 mm.
Deux encoches sont pratiquées aux extrémités afin de recevoir l'essieu H0.
scierie_14a



Mise en place de l'essieu H0 avec des roues de diamètre 8 mm.

scierie_14b



Voici le chariot de sciage ainsi réalisé.
scierie_14c



Une seconde couche de lattes 3 x 3 mm est posée par dessus le cadre afin de lui donner une apparence plus massive et d'en augmenter la hauteur.
Une fente de 2 mm est gardée au centre du chariot afin d'assurer le passage de la lame du haut-fer.
scierie_14d



Voici le chariot mis en place ainsi que le haut-fer dans son cadre.
scierie_16



Détail du haut-fer et du chariot de sciage.

Pour réaliser la lame du haut-fer,j'ai utilisé une lame de scie à chantourner recoupée aux bonnes dimensions.
scierie_17



En plus du chariot de sciage, il existe un petit chariot destiné à transporter les grumes entre leur stockage extérieur et le chariot de sciage.

Ce chariot est réalisé sur base de deux essieux H0e et mesure 60 x 15 mm.
scierie_18



Dans le but de réaliser le système d'avance du chariot de sciage, j'ai récupéré de vieux engrenages de magnétoscope (à gauche) et les ai scié et poncé à une épaisseur de 1 mm (au centre).







Après quoi ils sont peints avec Humbrol 100.
Ils sont mis en place sur un axe de 2 mm.
Un petit bout de fil étamé 0.6 mm figure le système d'avance automatique du chariot de sciage.
scierie_19
scierie_20



Afin de figurer la grume en cours de sciage et à l'aide d'une scie à chantourner, j'effectue une encoche de longueur  +/- 20 mm dans une branche de noisetier de diamètre 5 - 6 mm.
Pour figurer la planche déjà sciée, il suffit de poncer la branche sur toute sa longueur. (à droite sur l'image)
scierie_21



Voici la grume en mise en place ici pour essai et collage sur le chariot de sciage.
scierie_22


4 - Murs et parois extérieures


La charpente des cloisons extérieurs est réalisée en lattes de 3 x 3 mm.

Les parois extérieures sont réalisées en lattes de
5 x 0.5 mm posées verticalement.
scierie_24



Sur la partie qui devra soutenir la roue à aubes, j'ai construit un mur composé d'une feuille de plasticarte d'épaisseur 2 mm sur laquelle est collée une plaque slater's 0403 de chaque côté.
Ce mur est peint et patiné comme les pilastres.
J'y ai foré un trou de 3 mm afin d'y fixer la roue à aubes.
(cercle rouge)
cierie_25



Notez le petit tube de diamètre 4 mm destiné à canaliser les fils de l'éclairage. (cercle rouge)
scierie_25b



Voici la structure du bâtiment terminée.
scierie_26


5 - Roue à aubes


Voici le plan de la roue à aubes.

Son diamètre est de 50 mm et sa largeur de 20 mm.

Contrairement à la réalité où elles sont beaucoup plus proches, les aubes dont disposées ici tous les 20°.

J'ai fait ce choix de 20° car, après essai, c'est la valeur donnant l'aspect qui me convient le mieux.
roue_00



La roue à aubes est entièrement réalisée en plasticarte d'épaisseur 0.5 mm.

Après en avoir dessiné le contour sur la plasticarte, la découpe est effectuée au cutter.
scierie_27



Voici un des deux flasques de la roue ainsi que son axe de diamètre 3 mm.
L'entretoise centrale est réalisée dans un tube en polystyrène de diamètre  extérieur 5 mm et de diamètre intérieur 3 mm.

scierie_28



L'assemblage de la roue sera réalisé sur un support en contreplaqué de 15 mm foré 3mm perpendiculairement à sa face supérieure.

Dans le trou du contreplaqué, je place l'axe sur lequel seront collés un flasque de roue et l'entretoise.

scierie_29



Les aubes sont réalisées en plasticarte 0.5 mm de dimension 8 x 19 mm.
Les 18 aubes sont réparties autour des flasques tous les 20 degrés et collées à la colle pour maquettes plastiques..
scierie_30



Après collage du second flasque sur l'entretoise, les aubes sont collées une à une sur ce second flasque.
J'utilise ici un petit bloc alu afin de positionner les aubes perpendiculaires au support.
scierie_31



Après séchage de la colle, la roue ainsi terminée est peinte à l'aérographe avec Tamiya XF9.

J'en profite pour réaliser et peindre 2 autres engrenages figurant le mécanisme d'entrainement ainsi qu'une balustrade qui en protègera l'accès.
scierie_33


6 - La toiture


Le toit est réalisé en plasticarte d'épaisseur 2 mm.

Chaque pan de toiture mesure 100 x 250 mm.

Les 2 renforts sont réalisés en plasticarte de 2 mm positionnés à 18 mm des extrémités. Ils sont découpés en utilisant une ferme de charpente comme modèle angulaire.

scierie_34



Sur cette structure, est collée une feuille Slater's 0436 figurant la tôle ondulée.

Un profilé demi-rond de diamètre 6 mm sera ensuite collé afin de figurer le faîte du toit.


scierie_35



L'éclairage sera confié à deux pièces de ruban LED "blanc chaud" collées entre les deux renforts de toit et espacés au milieu de 10 mm afin de laisser passage à  la ferme centrale de la charpente.
Les LED's sont couvertes de Humbrol Maskol afin de les protéger durant l'opération de peinture.

L'ensemble est ensuite peint recto et verso à l'aérographe avec Tamiya XF19.

La partie externe du toit sera ensuite patinée à la gouache "Sépia" afin de figurer les salissures et l'usure du temps.
scierie_36



Les renforts de toit sont couvertes sur leur face avant de lattes en bois de 0.5 x 5 mm.

Ces lattes seront ensuite patinées à l'aide d'un lavis de gouache "ombre brulée".
scierie_37



Voici le résultat de cette opération de patine.
scierie_37b


7 - Teinture du bois et aménagements intérieurs


Comme pour les lattes du toit, l'ensemble du bâtiment, le chariot de sciage et le chariot de transport des grumes sont patinés à l'aide d'un lavis de gouache "ombre brulée".

Ensuite, le chariot de sciage est collé en place ainsi que la grume en cours de sciage (non patinée).

scierie_38



Lors de la patine du chariot de sciage, celui-ci a subi une dégradation de ses arêtes au cutter afin de figurer son vieillissement.
scierie_39



Afin de compléter les installations de sciage, une longue table comprenant une scie circulaire électrique est mise en place.
Cette scie servira à dresser les bords de planches qui sortent du haut-fer.
scierie_40



Les planches sont réalisées à la scie à ruban Proxxon à base de branches de noisetier de diamètre 5 à 8 mm.











En voici quelques unes brutes de sciage.
Elles seront ensuite poncées sur leurs faces sciées.

scierie_41
scierie_42



Voici la scie à dresser en cours de travail.
Vous pouvez voir au sol, les planches en attente de ce traitement.

Les planches terminées sont transportées vers le bâtiment qui les abritera durant leur phase de séchage.

La fabrication de ce bâtiment fera l'objet d'une page dédiée.
scierie_43
Clic sur image pour agrandir



A l'extérieur de la scierie, est installé un support en poutres de bois posé sur 6 pilastres supportant les grumes en attente de sciage afin de les mettre à bonne hauteur et faciliter ainsi leur transbordement sur le chariot de transport.

Ces 6 pilastres sont réalisées comme celles du bâtiment et les poutres sont des lattes de 3 x 2 mm.

Sont aussi mis en place, les voies H0e externes permettant le positionnement du chariot de transport face aux grumes en attente.
scierie_44



Voici la scierie mise en place, en attente du remplissage de la rivière.
scierie_45
Clic sur image pour agrandir



L'eau est figuré par 3 couches de Realistic water de Woodland Scenics.
La première couche est teintée avec Tamiya XF26 et les deux autres sont sans teinture.

Remarquez le petit bloc de plasticine blanche destiné à limiter l'écoulement de la résine afin  de réserver l'emplacement de la roue à aubes et ainsi permettre son montage et démontage ultérieur.
scierie_47



Voici la rivière ainsi traité en cours de séchage.

La résine préalablement posée et séchée sera traitée avec le Water ripples afin de figurer les remous à la surface de l'eau.
scierie_48



Voici la scierie terminée et mise en place le long de la rivière.
scierie_49
Clic sur image pour agrandir



Un tracteur est bien utile pour la manipulation des grumes en attente de sciage

scierie_50
Clic sur image pour agrandir



Notez le bel effet de vaguelettes apporté à la rivière par le Water ripples de Woodland Scenics
scierie_45
Clic sur image pour agrandir


home back